Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 8 juin 2014

Je sais que certains d'entre vous attendent les résultats du dernier examen...

Malheureusement je ne peux vous les donner, et j'ai une bonne excuse pour : j'ai viré ma sénologue.  Faut dire qu'elle faisait fort, du style : on coupe et on verra après !  Sans compter le refus de répondre à mes questions téléphoniques. bref j'en ai eu marre, je l'ai virée avec pertes et fracas, histoire de lui faire comprendre que les cancéreuses sont avant tout des êtres humains et pas des chiens!  non mais !

Ceci dit, comme les blouses blanches étant légion, j'en ai trouvé une autre, je lui ai fait comprendre mes positions et mes motivations dès la première entrevue, qu'il n'y aurait aucune concession de ma part, sauf si je recevais des explications claires quand au processus et les protocoles que j'accepterais éventuellement de suivre...

Donc le 3 j'ai bien refait une écho, dans le nouvel hosto, celui ou j'ai fait tuer Endora, et le 11 je verrai ma nouvelle sénologue accompagnée d'un oncologue pour me dire, m'expliquer, m'informer.  Il était temps !  rires

Comme quoi, ruer dans les brancards n'est jamais vain !  (penser à revenir en canasson dans une prochaine vie) et tenir tête aux médecins peut sauver ta santé mentale !

Promis je te tiens au courant de la suite :)

Pour le reste j'ai un moral d'enfer, je me sens bien, relax, sereine, la vie est belle, si belle !!!

Je vous embrasse

Eternelle optimiste, je suis ! :)

vendredi 30 mai 2014

quelques fleurs




Je ne sais pas comment s'appelle cet arbuste et je ne suis pas certaine que les photos ne soient pas trop floues...  Difficile à dire quand les yeux font défaut....

Reste que j'avais envie de vous envoyer quelques fleurs et aussi une photo de Kawet..

Voilà qui est fait

Gros bisous à tous et toutes !!!

Da garan

mardi 22 avril 2014

??? ...


Tellement d'interrogations, tellement de questions, et nul, personne, aucun, aucune pour en débattre...

Comme si les questions existentielles, les questions réelles, faisaient peur, un peu, beaucoup, à la folie.

Tant de promesses, d'affirmations : "je te rappelle, je t'écris, veux tu mon numéro de téléphone, tes silences me tuent, je reviens vers toi très vite, je suis là...."

Cela me fait à la fois sourire et pleurer...  quoique pleurer, non pas vraiment.  Des larmes coulent, mais je ne pleure pas sur moi, je pleure sur vous. 

Depuis trop longtemps, je m'en rend compte à présent, je me suis auto-censurée, pour ne pas blesser les âmes sensibles des uns, les phobies des autres, pour préserver ma pudeur aussi...

Quelle pudeur ?  Pourquoi est-ce que je m'impose d'être aussi politiquement correcte ?  Ce n'est pas mon caractère pourtant !

Je ne sais pas.  Non honnêtement, je ne sais pas. 

Peut-être est-ce parce que je suis persuadée que vous n'avez pas envie de lire ce genre de prose.  Je tiens à vous préserver, à vous câliner, à vous dire ce que vous aimez entendre, à écrire ce que vous aimez lire....

Mais à quoi bon ?  Ce n'est pas correct, ce n'est pas honnête. 

Mon dernier billet a provoqué un grand silence, sauf deux amies, qui depuis lors sont elles aussi silencieuses.  Alors quoi, êtes vous choqué par mon refus d'opération ?  Prônez-vous la Vie à tout prix ?  si oui, je vous rassure, moi aussi !  Simplement j'estime que la vie est un tel cadeau, que l'on se doit de la vivre pleinement, d'en jouir, d'en remercier chaque jour qui nait, chaque nuit qui tombe !  Amoindrie, blessée, amputée, ce n'est pas la Vie, c'est la survie...  Et la survie, non merci.

Mais voilà que je m'emballe dans un costume trop grand pour ma prose.

Je vais retourner je crois à mes textes hermétiques, de ceux qui ont pour seul sens celui que leur donne chaque lecteur, ce sera plus simple pour tout le monde.

Je vous embrasse tous tendrement

mardi 8 avril 2014

fin de pause

Hello à tous !

Et avant tout merci pour vos messages nombreux, vos commentaires, votre amitié !

Pour faire la jonction avec mon billet précédent et pouvoir aller de l'avant, je vous résume... (désolée pour ceux qui sont allergiques aux billets médicaux)

Trois ans après le début du traitement, le bilan est plus que mitigé.  D"accord Endora n'est plus.  Ses petits frères non plus.

En échange j'ai reçu un système lymphatique en grève, une polyneuropathie envahisante, une vue diminuée (nerf optique et rétine touchés) et j'en passe quelques unes....

Bref...

Là, suite à un abcès anodin, et quelques examens, style mamographie, échographie, biopsie, "on" me découvre un cancer du sein.   bon, bon, bon...

Je t'avoue que, sur le coup j'ai été assomée, KO debout ! Une ablation de sein.  Ben voyons !  Juste une envie : me tirer une balle dans la tête.  Ce qui explique en partie mon silence.

La sénologue voulait dès l'annonce me proposer date pour l'opération.  J'ai dit STOP, je dois réfléchir d'abord.

Puis on a discuté un peu.  Elle voulait opérer (normal elle est chirurgienne) moi je voulais réfléchir à la chose !

Parce que bon...  Manifestement je suis un terrain fertile pour le crabe.  Nul ne sait, pour l'instant si je pourrais encore subir une radiothérapie.  La chimio dépendra d'un ganglion test qu'on me prélèverait lors de l'ablation....

Dure, dure, de pouvoir réfléchir posément sous la pression des médecins qui veulent à tout prix m'enlever un sein...

Mais voilà, ma décision est tombée.  Je ne me ferai pas opérer.  C'est mon choix, c'est murement réfléchi et pesé.

Je veux vivre, et non plus survivre !  Je veux profiter du temps qu'il me reste et non le passer d'hopitaux en centres de revalidation.  La Qualité de Vie, plutôt que la survie !

Donc normalement d'ici demain ou plus tard, ce blog va reprendre vie !

Grosse bises à tous et quelques messages perso : Calyste regarde tes mails de temps en temps, Pakita si tu viens encore par ici, je t'embrasse,  Plume, n'oublie pas ta promesse ! :-)))))))

Allez j'arrête de vous taquiner, je suis heureuse d'être de retour ! :)

dimanche 8 septembre 2013

`deux ans....



Deux ans de rémission.  Je ne sais si je dois rire ou pleurer...

Deux ans à vivre, survivre, subir, souffrir, paniquer, espéter, rêver, penser.

Que dire ? qu'exprimer ?

Endora est morte ! viva ! viva !

Autant se réjouir n'est ce pas ?

Ey je reste là à commpter les coups, à soigner mes bleus, à panser mes plaies...  pauvre loque....

Maintenant ce sont les yeux qui sont touchés, je ne vois quasi plus rien....   bone ça permet de rêver prodond, promis.   Je me fais opérer dans le mois, le 20 et le 27....  on verra (  (sans jeu de mots...)

je n'y crois plus, mais après tout, quelques korrigans, quelques elfes, pourraient faire qu'enfin le poisse disparraisse et que je retrouve vie....

Va savoir....

vendredi 2 août 2013

jeudi 1 août 2013